Rechercher :
Mouvement Burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP)

Intitulé du projet

Objectifs

Groupes cibles/Bénéficiaires

Résultats attends

Zone de mise en œuvre

Projet de Contribution à l’effectivité des droits humains au Burkina Faso par une participation citoyenne accrue

Objectif global : contribuer à une plus grande effectivité des droits humains au Burkina Faso par l’amélioration de la qualité de la gouvernance et l’implication accrue des citoyens pour la réalisation de leurs droits fondamentaux

Objectifs spécifiques :

·        Suivre et influencer les politiques en matière de sécurité, de santé et de foncier au Burkina Faso par le plaidoyer et le lobbying

·        Promouvoir l’engagement citoyen des populations par l’éducation aux droits humains (EDH), l’aide juridique et l’assistance judiciaire pour une gouvernance démocratique au Burkina Faso

·        Renforcer l’égalité de genre et promouvoir les droits des femmes et des jeunes filles.

Bénéficiaires directs

Femmes : 8 000

Hommes : 12 000

Jeunes filles : 1 000

Jeunes hoes : 1 000

Total : 22 000

Bénéficiaires indirects

Femmes : 300 000

Hommes : 700 000

Total : 1 000 000

·       Les politiques publiques en matière de sécurité, de santé et d’éducation au Burkina Faso sont plus favorables aux droits humains grâce à la contribution du MBDHP à travers ses actions de plaidoyer et de lobbying ;

·       L’engagement citoyen des populations est promu par des actions d’éducation aux droits humains (EDH), par l’aide juridique et l’assistance judiciaire ;

·        L’égalité de genre est renforcée au Burkina Faso.

13 Régions 

45 Provinces

50 communes 

Centre d’information et de documentation citoyennes (CIDOC)

Intitulé du projet

Objectifs

Groupes cibles/Bénéficiaires

Résultats attends

Zone de mise en œuvre

Consolider les dynamiques de concertation et renforcer la qualité des dialogues entre OSC et les conseils de collectivités en matière d’exercice des droits de participation dans six régions du Burkina Faso

Objectif global : Contribuer à promouvoir l’exercice effectif des droits de participation des populations à la gouvernance locale en les dotant de capacités et d’outils.

Objectifs spécifiques

·        OS1 : Doter les Collectivités des connaissances pratiques sur les droits de participation citoyenne et d’outils nécessaires à la mise en œuvre de leur devoir de redevabilité dans la gestion des affaires publiques

·        OS2 : Outiller les OSC et les OBC de connaissances pratiques des connaissances pratiques sur les droits de participation citoyenne et d’outils nécessaires à la mise en œuvre de leur devoir de redevabilité dans la gestion des affaires publiques

OS3 : Dynamiser les cadres de concertation entre citoyens, et entre citoyens et conseils dans les six régions du BF pour une meilleure mise en œuvre des droits et devoirs respectifs en matière de gestion des affaires publiques

 

 

Femmes, jeunes et PDI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

·   Les femmes, les jeunes, et les PDI disposent de connaissances pratiques nécessaires à l’exercice effectif de leurs droits de participation citoyenne ;(O.S.1)

·   Les OSC et OBC disposent de connaissances pratiques pour la promotion et l’exercice de la participation des femmes, jeunes, et PDI à la gestion des affaires publiques (O.S.2) ;

·   Six (6) cadres de concertation entre citoyens et conseils des collectivités sont fonctionnels et travaillent pour une meilleure implication des femmes, jeunes, et PDI dans la gestion des affaires publiques (O.S.3).

Centre, Centre-Est, Centre-Nord ; Cascades, Hauts Bassins, Sud-Ouest

Secrétariat Permanent des Organisations Non-Gouvernementales (SPONG)

Intitulé du projet

Objectifs

Groupes cibles/Bénéficiaires

Résultats attends

Zone de mise en œuvre

Projet d’Amélioration et de Renforcement de l’Effectivité des Droits Humains au Burkina Faso

(BURKIN’YALI)

Objectif global : Contribuer au renforcement de la culture des droits humains et des devoirs citoyens au Burkina Faso en général et en particulier dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’eau et de l’assainissement

Objectifs spécifiques :

Améliorer le suivi citoyen des violations des droits de l’homme, particulièrement ceux des femmes, des jeunes et des PDI

Renforcer les capacités de la société civile dans les espaces de dialogue et de concertation pour l’effectivité des DH

 

Gouvernants : MEA, MSHPBE, MENAPLN, MJDHPC

OSC à travers les unités de coordination régionales, les membres des groupes thématiques (GT) et les points focaux du SPONG

 

 

 

 

 

 

 

 

·          Les rapports sur les violations des droits humains sont bien élaborés et documentés

·          Les actions des différents acteurs sont orientées pour l’effectivité des droits

·          Les mécanismes favorisant la réduction des inégalités notamment l’accès à la justice et aux droits sont mis en place pour les femmes, les jeunes et les PDI

·          La participation des OSC dans les espaces de dialogue impliquant le gouvernement est plus efficace

13 Régions 

45 Provinces

 

Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD)

Intitulé du projet

Objectifs

Groupes cibles/Bénéficiaires

Résultats attends

Zone de mise en œuvre

Projet de renforcement de l’Etat de droit, promotion de la participation citoyenne et des droits humains au Burkina Faso

Objectif global : contribuer au renforcement de l’Etat de Droit, à la promotion de la participation citoyenne et des droits humains au Burkina Faso

Objectifs spécifiques :

·       Renforcer le paysage institutionnel, l’Etat de droit, la paix et de la sécurité au Burkina Faso

·       Renforcer la culture citoyenne et la redevabilité au Burkina Faso

 

Bénéficiaires directs

Femmes : 1000

Hommes : 1500

Jeunes filles : 1500

Jeunes hommes : 2000

Total : 6.000

Bénéficiaires indirects

Femmes : 10000

Hommes : 10000

Total : 20.000

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

·      Les institutions républicaines sont stables, fonctionnent conformément aux standards démocratiques et sont crédibles

·      La protection, le respect et la promotion des droits humains sont améliorées

·      Les citoyens s’approprient mieux les mécanismes de participation et d’interpellation des acteurs de la bonne gouvernance

·      CGD mets en place des mécanismes d’alertes pro-actifs et efficaces qui permettent de faciliter le contrôle citoyen de l’action publique

10 Régions : Centre, Centre-Est, Centre-Sud, Centre -Nord, Centre-Ouest, Hauts-Bassins, Nord, Sud-Ouest, Nord et les 14 Provinces

Réseau national de lutte Anti-corruption (REN-LAC)

Intitulé du projet

Objectifs

Groupes cibles/Bénéficiaires

Résultats attends

Zone de mise en œuvre

Projet tous debout contre les crimes économiques au Burkina Faso

Objectif global : contribuer à la réduction de l’impunité des crimes économiques au Burkina Faso

Objectifs spécifiques :

•                  Accroitre la dénonciation de l’impunité des crimes économiques

•                  Contribuer au jugement des auteurs des crimes économiques

Acteurs judiciaires, les acteurs de la Société civile, les Corps de Contrôle de l’Etat, la Presse et les activistes de la lutte anti-corruption

 

Bénéficiaires directs

Femmes : 40 264

Hommes : 60 606

Jeunes filles : 13 233

Jeunes hommes : 19 875

Total : 100 870

 

Bénéficiaires indirects

Femmes 36238

Hommes : 54 545

Total : 90 783

 

 

 

•      Le dispositif de protection des lanceurs d’alertes et des activistes anti-corruption est amélioré 

•      Les citoyens, les OSC et la presse se sont appropriés le dispositif de lutte anti-corruption

•      Le dispositif de répression des crimes économiques est amélioré ;

•      Des plaintes sont portées contre les auteurs de crimes économiques

8 Régions : Hauts – Bassins, Centre – Ouest, Nord, Est, Centre, Sud – Ouest, Cascades, Centre – Nord et les 14 Provinces

Nous sommes à six mois de mise en œuvre des activités par les 27 OSC. L'heure est au rapportage. Nos experts sont en plein suivi pour s'assurer d'un rapportage cohérent et pertinent.

X